Randonnées pédestres en Corse

Accueil > Sentiers marins 2 > Tour de Senetose

Tour de Senetose

mardi 14 avril 2015

Perchée sur le promontoire de Senetose, visible des quatre points de l’horizon, la tour de Senetose est un remarquable amer, mais aussi un fantastique point d’observation.

Nec plus ultra, elle se visite librement.

 

Voir la carte

Parcours : compter 1 h aller retour, à partir du sémaphore

 

L’édification d’une tour à la Pointe de Senetose fut projetée dès 1573 dans le cadre de la protection de la côte sud-ouest, zone menacée par les Barbaresques. Elle ne sera construite qu’en 1609 et demeurera en service jusqu’au début du 18e siècle.

Posée sur des blocs de leucogranite [1] façonnés par l’érosion, au pied d’un bosquet de chênes verts, l’ouvrage imposant est d’une grande beauté.

C’est une tour circulaire, massive, sur trois niveaux dont un seul étage. A la base se trouve la citerne, alimentée par une canalisation venue de la terrasse.
Le deuxième niveau est percé d’une porte d’accès à laquelle on accède par une échelle métallique extérieure. La salle de l’étage est couverte d’une coupole. Elle dispose d’une cheminée et de trois niches aménagées au niveau du sol. Dans l’épaisseur du mur, un escalier conduit à la terrasse.
Au troisième niveau, la terrasse est couronnée d’un parapet garni de mâchicoulis. Sur la terrasse, la guérite d’escalier conserve des vestiges de marches.

L’ïle d’Eccica, la baie d’Arena, la crique de Conca, et plus au nord, le cap de Muro, qui ouvre la baie d’Ajaccio, sont à vos pieds. Cala Tivella, cala Longa, le cap de Zivia, la côte sarde s’étirent au sud et , légèrement au dessus de la crête du cap de Zivia, la Tour de Roccapina émerge.
A l’est l’Incudine, la Punta di a Vacca Morta, comme l’Uomo di Cagna, ferment l’horizon.
Et tout en bas le sémaphore de Senetose, avec ses deux tours, posé dans le chaos rocheux, cerné de multiples criques de sable fin, où la mer brise mollement...
Il est des lieux, loin des foules, où le temps n’a plus prise, où l’on resterait des heures à contempler l’écume blanchir les roches, et les vents étésiens agiter les tamaris...

PNG - 414.4 ko
Acquisitions du Conservatoire

Voir la carte des acquisitions (en bleu) du Conservatoire sur les sites classés (fond vert)
Parcours : compter 5h aller retour, jusqu’au phare
Source : Conservatoire 2015


La tour est classée dans l’inventaire des Monuments historiques. Elle fut une des dernières bâties sur le littoral corse pour prévenir les "atterrements" des pirates barbaresques, maîtres de la Méditerranée après la prise de Constantinople.
Comme sa voisine de Roccapina, elle a été édifiée par Giovanni de Cauro.
Gardée par un chef et deux soldats jusqu’en 1973, elle est affectée au service des Ponts et Chaussées en 1857. Les archives disent alors qu’elle est "complètement ruinée"...

Portfolio

  • Tour de Senetose
  • Phare de Senetose vu de la tour
  • Eccica, Arena et cap de Muro, vus de la tour
  • Au pied de la tour génoise
  • Tour génoise - La cheminée
  • Cabanes des mulets vues du haut de la tour génoise
  • Tour génoise

[1Les leucogranites sont des roches claires, pauvres en minéraux ferromagnésiens, elles s’altèrent difficilement, plus difficilement que les granites monzonotiques, et forment les reliefs escarpés.