Randonnées pédestres en Corse

JPEG - 159.2 ko

Accueil > 5- Lettres > Les ânes sur notre chemin...

Les ânes sur notre chemin...

mardi 10 avril 2018

Nous voilà dans la Corse profonde, celle des origines, quand l’âne et le mulet étaient les locomotives. Loin de la FNSEA, loin des aides qui ne font que survivre un monde dépassé, nous voilà déambulant en pleine nature…

Quelques coupes de bois ont aménagé les prairies, mais elles ne suffisent pas : les ânes mangent les jeunes pousses d’oléastre. Ils ne sont pas sauvages, viennent à notre rencontre, se laissent caresser et pourtant…. ils ne voient personne.

Dans le thalweg la source est aménagée. De petits barrages ont créé une succession de mares. Fougères et champignons colonisent les abords. Et pourtant le versant est orienté plein Sud…

Des caseddus, des anciennes bergeries, des aires de battages, multiples et proches les unes des autres, se cachent sous les chênes. Cette terre jadis était terre à blé. Aujourd’hui ânes, perdreaux, grives, merles, rouge-gorges, lièvres, renards et sangliers se la partagent sous le regard acéré des milans qui rasent la cime des arbres…

Il a neigé sur la montagne de Cagna, un vent froid descend de la montagne et pousse nuages et pluie intermittente. Nous remontons le col et rentrons.
A trente mètres du refuge quatre sangliers détalent dans nos jambes….

Portfolio

  • Ils se parlent à l'oreille...
  • Logement ou caseddu....
  • Ils forment barrage...
  • L'âne est bon enfant
  • Aire de battage
  • Jumeaux ou.. jumelles ?