Randonnées pédestres en Corse

JPEG - 159.2 ko

Accueil > 5- Lettres > Assis autour du bassin...

Assis autour du bassin...

dimanche 29 avril 2018

La brume du soir envahit doucement les vallons et le golfe.
Les crêtes se découpent pures dans la rougeur du ciel,
Laissant poindre la tache éparse de névés oubliés.

Nul ne parle, le silence du soir a pris possession de la montagne.
Etrange vertige... Serions nous de ce monde ?

« Rauques étaient les voix
Des rainettes le soir,
Là où l’eau du bassin, coulant sans bruit,
Brillait dans l’herbe.

Et rouge était le ciel
Dans les verres vides,
Tout un fleuve la lune
Sur la table terrestre.

Prenaient ou non nos mains,
La même abondance.
Ouverts ou clos nos yeux,
La même lumière.
 »

L’auvent traversé, le duvet étalé, la polaire roulée en un oreiller,
et déjà la nuit ennoyait le chalet.

« Tu vas, et il te semble encore que s’élargit
Le fleuve de la lune sur les arbres.
Peut être qu’une vie tressaille, dans le miroir
De la forêt qui reflète les mondes ?

Mais non, astres et branches se confondent,
Et rêves et chemins. La nuit est une pierre
Qui barre étincelante le cours du fleuve.
A quatre heures déjà le jour se lève
. »

Portfolio