Randonnées pédestres en Corse

Accueil > Sentiers marins 3 > A Testa

A Testa

lundi 20 avril 2015

Au sud de la baie de Figari un promontoire, la Punta di Ventelegne, culmine à 181m. Sur la crête un replat abrite de vieilles bergeries. A leur pied des salines, alimentées par les eaux de ruissellement lors des pluies, sont protégées de la mer par un cordon de sable.

Une flore et une faune, riches et adaptées aux terrains salés, occupent ces lieux.

 

Voir la carte

Parcours aller retour : compter 5h00

Au sud de Pianottoli Caldarello, après avoir franchi le bras de mer, prendre à main droite, la D622 en direction du port. Au delà du port trois parkings ont été aménagés par le Conservatoire du Littoral. Le 1er, seul, est ombragé.

Le sentier du littoral suit, dès le 1er parking, le bord de mer. Il longe la rive sud de la baie de Figari. Le 2ème parking est situé à proximité de la 1ère saline, Saline Soprane, le 3ème à proximité de Saline Sottane. Calycotome, oyat, panicaut, cakilier, sporobole, tamaris poussent dans la dune.

Ces salines offrent des plans d’eau pour les grèbes, poules d’eau, foulques et quelques canards. Mais on y voit aussi des fauvettes, des martins pêcheurs ou des râles d’eau...

Lys des sables et lido dépassés, la végétation évolue. Le sentier, dans un maquis bas, longe une micro falaise, et zigzague entre chaos rocheux et pelouses littorales. La roche est une monzogranite à biotite que coupe d’est en ouest plusieurs filons de dolérites. Ciste, filaire, oléastre, lentisque, myrte et, en retrait du littoral, arbousier, chêne vert et chêne liège assurent la couverture de la Punta di A Testa que l’asphodèle couvre de partout...

La fauvette sarde, grise de la tête au pied, apparaît avec les premiers buissons de cistes, en bordure des prairies littorales que colonisent une végétation halophile et où domine le lentisque. Le cormoran, au plumage noir, se sèche les ailes en croix, debout sur un rocher, au milieu des flots...

Plusieurs criques de sable indentent la pointe. Une ruine qui pourrait être un poste de douane (?) se cache dans un creux de relief, en bordure de sentier.

Pour le retour remettre ses pas dans ses pas, à moins de disposer de deux véhicules. En profiter pour découvrir la Fontaine de Bruno, qui coule même en été.

PNG - 534.5 ko

Acquisitions du Conservatoire du Littoral à Testa
Source : Conservatoire 2014

Accès aux plages du sud : Il est possible d’accéder au massif de la Testa par le sud : 500m après l’embranchement de Figari, une piste de près de 3 kms conduit à l’étang de Pisciu Cane et aux plages du sud. Trois parkings ont été aménagés le long de la côte. Une côte magnifique, sous le vent des vents dominants, aux criques de sable rose.


"Les plages sont colonisées par une végétation caractéristique des dunes. Au total 8 habitats et 13 espèces déterminants ont été détectés. Parmi les espèces déterminantes la majorité sont des plantes caractéristiques du littoral corse telles que Matthiola tricuspidata, Evax rotundata ou Ambrosina bassii. On note également sur la zone la présence d’une petite mare temporaire méditerranéenne et de marais côtiers à salicornes dans les salines
Parmi les espèces animales on relève la présence de la tortue d’Hermann (abondante), du phyllodactyle d’Europe et des deux sous-espèces du lézard de Sicile. Le discoglosse sarde et la rainette sarde se reproduisent dans les petites collections d’eau douce ou faiblement saumâtres."

Source : Conservatoire du Littoral

Portfolio

  • Les ganivelles protègent la dune.
  • Après les salins
  • ...on retrouve le granite
  • Epave d'embarcation à la pointe de Testa
  • Face au massif de la Trinité
  • Fontaine de Bruno
  • Golfe de Ventilegne