Randonnées pédestres en Corse

JPEG - 159.2 ko

Accueil > 7 - Marines > L’île d’Asinara

L’île d’Asinara

dimanche 1er décembre 2019

Posée à l’Ouest des Bouches de Bonifacio, au Nord Ouest de la Sardaigne, Asinara est une île montagneuse qui, des années durant, fut le siège d’un pénitencier.
Pour construire ce pénitencier les quelques familles de paysans-pêcheurs qui vivaient sur cette île en furent chassés... N’en demeurent que ruines de maisons, chapelle, et un cimetière d’herbes folles.
Par temps clair, de Pertusato au cap de Sénétose, l’île se découpe sur l’horizon, avec d’autant plus de netteté que la pluie est annoncée...

Aujourd’hui l’île est un parc naturel, séparé de la Sardaigne par deux passes étroites, entre lesquelles un ilot sablonneux, Isola Piana, s’étire.
Une tour génoise s’y dresse, elle surveillait les passes.

Notre première escale se fit à Cala Trabuccato.

Le trait principal de Cala Trabuccato est le lopin de terre au fond de la crique. Un grand rectangle aux angles parfaitement droits, cerné d’un mur de pierre sèche en granite. Un mur haut, épais, idéalement vertical, aussi large au sommet qu’à la base, et superbement rectiligne. Seul le coté qui borde la crique et épouse sa rotondité, est légèrement incurvé.

C’est un clôt, nu, sec, domaine de chardons dans les griffes d’anciens labours, avec, à l’écart, une petite maison, le toit défoncé, perdue, isolée dans une vacuité totale.

Sur cette île brûlée, la rectitude des murs, la hauteur de l’enclos ont quelque chose de tragique, qui fait songer à l’île de Pâques… La terre ingrate, était, ici aussi, la seule richesse, une richesse qu’il fallait défendre âprement.
La crique est encombrée de détritus apportés par les vents et la mer. Un âne albinos, particularité et fierté de l’île, déambule sur la plage.

Six bouées jaunes pour l’amarrage des bateaux occupent la crique, mais la crique est vide, le tarif, 3€ le mètre, est prohibitif.

Mais est-ce pas le prix nécessaire pour limiter les accès et protéger un parc naturel ? ...